Portail des arts martiaux et sports de combats

Le site du Muaythai, Muay thai et boxe thai

 Coup de pied de revers "Furyo Chagi"

Par Ludovic Vo
Champion du Monde Universitaire de Taekwondo
Né à Amiens le 05/01/78
Taille : 1,72m, Poids : 54 kilos
Débute le Taekwondo en 1984
Palmarès : 4 fois champion de France junior, 3e aux championnats d'Europe et à la coupe d'Europe.

Article paru dans Karaté-bushido

    Le taekwondo est un art martial dont la particularité est de privilégier les techniques de coups de pieds. Les membres inférieurs sont donc constamment sollicités et de ce fait nous retrouvons quelque soit la technique utilisée, directe, circulaire, ou latérale, un travail de fond sur tous ces points : souplesse, rapidité, précision, puissance.
Après avoir acquis un minimum de connaissance et de pratique, on rajoutera un travail spécifique suivant la technique utilisée.

    Assouplissements : Partie de l'entraînement souvent rébarbative et douloureuse, mais incontournable pour acquérir une bonne technique de jambe et continuer à progresser. La règle à ne pas transgresser est de ne jamais oublier la séance de stretching lors de chaque entraînement. A un certain niveau on peut également inclure dans sont programme hebdomadaire une ou deux séance d'assouplissements en plus de l'entraînement Taekwondo.
Il ne faut en aucune façon négliger un muscle quelque soit la raison. Sauf accident bien entendu, élongation, déchirure, claquage. Ce sont les assouplissements qui vous permettront d'avoir une grande amplitude de mouvement et la facilité de placer vos techniques dans toutes les positions et situations de combats. L'exercice de base est le travail de tous les mouvements visant à donner une élasticité maximum.

    Rapidité : Le secret réside dans la répétition du coup. Les appuis et la répartition du poids du corps sont primordiaux. Il faut avoir une bonne assise pour que la jambe monte vite et haut.
En compétition le placement est capital : une bonne appréciation des distances est nécessaire. L'objectif est d'écourter le temps entre le déclenchement du coup, l'armement et l'impact. Les coups aux corps seront par conséquents plus rapides que ceux donnés à la tête, la distance à parcourir étant plus courte.

    Précision : Une bonne souplesse est nécessaire afin de ne pas forcer pour porter le coup. Plus vous avez d'aisance dans l'exécution plus vous serez précis.
Travailler au départ seul sur des cibles fixes, puis entraînez vous sur des cibles mobiles. Les raquettes tenues par un partenaire sont un exercice idéal. Travaillez en situation de combat, attaque contre-attaque, jambe avant, jambe arrière.

    Puissance : Travailler la qualité du muscle, la force explosive.
Attention : éviter de prendre de la masse, qui peut nuire à votre souplesse et à votre rapidité d'exécution. Travailler au sac de frappe. Un bon placement des hanches est essentiel pour avoir des coups de pieds puissants.

    Timing : Le timing est un ensemble de paramètre que l'on retrouve en combat. C'est tout d'abord le coup d'oeil, arriver à deviner les intentions de son adversaire. Avoir une bonne évaluation des distances, savoir se positionner. Il faut également une bonne maîtrise de son corps et de son mental. Savoir gérer le stress.

Mon conseil
L'efficacité de ce mouvement passe par
une osmose totale entre le mental et le physique.

Pour réussir ce coup de pied, les appuis et la répartition du poids du corps sont essentiels.
Le secret : la répétition du mouvement.Le furyo-tchagui en contre :
Ludovic Vo vous décompose son spécial

pied-revers.jpg (42757 octets)



 

Copyright © 2018 - Martial OnLine - Tous droits réservés.