Portail des arts martiaux et sports de combats

Le site du Muaythai, Muay thai et boxe thai

 Menu
 . Bo
 . Eku
 . Kama
 . Katana
 . Nunchaku
 . Nunti
 . Sai
 . Suriken
 . Tonfa
 
 Le shuriken

Présentation

Hira shuriken   Il y a deux types de shuriken, le Bo shuriken (de longues lames minces), et le Hira shuriken (en forme de losange ou d'étoile).
La méthode de base du lancement du shuriken change peu entre les écoles, les différences principales étant la forme des lames et leur utilisation.

Origines

Bo shuriken   La première école a avoir fait mention des lames de lancement est Ganritsu Ryu, fondé par Matsubayashi Henyasai, un épéiste professionnel au service du 18ème seigneur de Matsuhiro dans le Kanei, autour de 1624. Cette école a engendré Katono, ou Izu Ryu, fondé par un samurai de Sendaï, appelé Fujita Hirohide de Katono, également connu sous le nom de Katono Izu, qui était un étudiant de Mastubayashi. Il a frayé sont chemin par l'utilisation d'une aiguille de lancement, d'environ 10 cm la longueur et pesant environ 20 gm, dont plusieurs étaient dans ses cheveux. L'aiguille était tenue entre le doigt du milieu et l'index, et jetée comme un dard moderne dans les yeux de l'attaquant. On lui a dit qu'il pourrait jeter deux aiguilles à la fois, à l'image du cheval, frappant avec chaque sabot alternativement.

Le port du shuriken

   L'avantage tactique du Shuriken est qu'il est de petite taille, se qui permet un lancement rapide et donne souvent le bénéfice de la surprise à l'attaquant. Avec la pratique, une grande exactitude peut être obtenue avec le shuriken, et ceci met en valeur son avantage tactique. En invalidant momentanément un attaquant qui pourrait être de 3 à 15 pas de loin, ceci donne un temps précieu à l'attaquant pour rassembler ses pensées et se déplacer dans une meilleure position dans le but de placer une nouvelle attaque.

   Pour faire une meilleure utilisation de cet avantage, une compréhension complète de l'aspiration est nécessaire, et de la facon dont le shuriken est portée, cela peut aider ou gêner votre capacité à renvoyer une attaque pertinemment. Traditionnellement, dans Shirai et Negishi Ryu, un certain nombre de points autour de la hanche ont été utilisés comme des endroits pour porter le shuriken, et chaque position offrirait un certain avantage par rapport aux autres, en raison de la position de main, de l'angle de la main avec l'adversaire, et de la position de la lame par rapport à la main.

Le shuriken dans le monde moderne

   Il est difficile de se justifier devant les autorités concernant la propriété et l'utilisation de shuriken, particulièrement avec le nombre élevées de crime violent dans la société d'aujourd'hui.

   Les infractions concernant la détention darmes pointues sont tout à fait communes de nos jours, et la prohibition sur de telles armes est une solution logique et facile. Cependant, les problèmes de la violence demeurent toujours, suggérant que la racine du problème se trouve plus profondément dans le tissu de la société. Il n'est simplement pas faisable de continuer à prohiber sans fin les objets journaliers qui peuvent être adaptés et transformés en armes, car si la violence et la haine sont encore présentes, les crimes continueront à se produire.

   C'est une zone où les arts martiaux peuvent avoir un effet positif plutôt qu'une influence négative. Je crois qu'il y a beaucoup de raisons à la formation dans un art martial, particulièrement le fait que les arts martiaux traditionnels on certaines valeurs morales telles que le respect, l'humilité, l'honneur et l'intégrité aussi bien que des techniques de la défense individuelle.

   Certains arts martiaux développent la compétence dans le combat mais ne sont utiles que dans des buts militaires, et demeurent simplement en tant que méthode. Les arts martiaux qui suivent les principes de Budo japonais, sont plus profonds car ils deviennent une façon de vivre, et leur principes moralistes on une forte influence sur l'étudiant, et pour eux l'art devient alors une façon de vivre, une voie. Le développement et la maîtrise d'un art martial à besoin d'années de patience, de persévérance, d'attachement et de humilité, et ce genre de formation ne peut qu' avoir une influence positive sur un étudiant. Pour cette raison, je crois que la pratique du shuriken peut avoir une place dans le monde moderne. La compétence acquise sera le fait que la lame de l'étudiant saura heurter la cible parfaitement, et tel est le danger de l'arme, mais réaliser un tel acte exige un calme et un état mental détendu, libèré des distractions et des sentiments d'egocentrisme. Un état comme celui ci peut seulement être atteind par des années d'attachement et de compréhension.

Conclusion

   Pour terminer, il est intéressant de savoir que quelques forces spéciales américaines et d'autres unités militaires se sont intéressé au shuriken, car hormis leurs caractéristiques combative, le shuriken offre des possibilités intéressantes dans des applications de survie, où l'on doit chasser pour se nourrir.



 

Copyright © 2018 - Martial OnLine - Tous droits réservés.