Portail des arts martiaux et sports de combats

Le site du Muaythai, Muay thai et boxe thai

 Menu
 . Tonfa
 . Nunchaku
 . Katana
 . Bo
 . Eku
 . Kama
 . Sai
 . Nunti
 
 Le Bo-jutsu, technique du bâton long

    Le Bo est un bâton rond dont la longueur varie entre 1,6 m et 2,4 m.
Il est fait dans un bois dur.
Au Moyen Age, dans nos contrées, il était couramment utilisé par les paysans et les voyageurs non initiés au métier des armes.
Au Japon, le Bo était utilisé dés le 12ème siècle et particulièrement apprécié des moines guerriers qui luttèrent contre Oda Nobunaga et Toyotomi Hideyoshi au XVIème siècle.
Entre le XVIIème et le XIXème siècle (époque Tokugawa), la police shôgunale l'utilisait très souvent contre des brigands et rônins armés de katana.

    A son origine, l’art et le maniement du bâton long se situaient entre le Karaté-do et le Ken-jutsu. Le Bo-jutsu fut attesté par quatre katas spécifiques, originaires de Chine. L’étude de ces katas, de difficulté croissante, n’était transmise que comme une sorte d’annexe au cursus du Karaté-do.
Dans les années 1960, Aoki Senseï, conscient de la valeur de cette pratique, entreprit de lui faire parcourir en quelques années le chemin qu’avait parcouru le Karaté-do en trois générations de Maîtres (Funakoshi Senseï, Egami Senseï, et lui même).
    A partir des quatre katas chinois, et de Eiko (forme de base du Shintaido créée par Aoki Senseï), il mit en place un programme d’étude sur les techniques de coupes. Ces techniques servaient d’introduction à l’étude des katas. Il adjoignit un cinquième kata contenant la totalité de ses découvertes dans la discipline.
En 1978, Aoki Senseï réalisa un voyage en Amérique du Sud. Un an plus tard, il revînt avec un ensemble absolument inédit de techniques de projection, comprenant les réceptions et les attaques du bâton long :

  • Bo contre Bo
  • Bo contre mains nues
  • bo  contre Jo

Jo: Baton court (1,40 m)

Il ajouta au programme deux katas de Jo :

  • Hojo kata
  • Taichi jo kata

S’inspirant de l’essence des trois premiers katas venus de Chine, Aoki Senseï donna naissance à trois katas plus courts :

  • Hi no kata (kata du feu)
  • Kaze no kata (kata du vent)
  • Mizuno kata ( kata de l’eau)

    La quintessence de ces derniers katas, de difficultés également croissantes, est actuellement au cœur du programme de Bo-jutsu.
    Aujourd’hui, le Bo-jutsu est une discipline à part entière. Nourri de l’esprit même du Shintaido, il nous montre la pureté des formes du Shintaido, dans une esthétique toujours en mouvement.



 

Copyright © 2018 - Martial OnLine - Tous droits réservés.